Alpha Condé titille ses opposants : « Laissons les cabris s'agiter, sautiller... »

  • publié il y a : 21 jours
  • vues : 905  
  • tags : alpha - condé - titille - opposants - laissons - cabris - s'agiter
Alpha Condé titille ses opposants : « Laissons les cabris s'agiter, sautiller... »
KANKAN- Alpha Condé était l'hôte des populations de Kankan ce samedi 23 novembre 2019. Le Chef de l'Etat qui a eu droit à un bain de foule a lancé un message à l'endroit de ses partisans.

Le Président Alpha Condé a invité ses partisans à se préparer pour les prochaines consultations électorales.

« Je vous donne rendez-vous l'année prochaine, car nous allons avoir les élections. Ne vous laissez pas impressionner. Quand ils viendront à Kankan, montrez-leur qu'ils ont leur place. Nous sommes un pays de paix. Montrons que le guinéen est partout chez lui en Guinée. Nous sommes guinéens avant d'être Malinké, Peul, Soussou, Guerzé etc. Soyons fiers de ça », a lancé le Chef de l'exécutif guinéen.

En Guinée, la question du projet de référendum constitutionnel divise les acteurs politiques. Alpha Condé, comme dans ses habitudes, n'a pas manqué de lancer des piques à l'endroit de ses opposants.

« Laissons les cabris s'agiter, sautiller. Je vous ai dit, les crachats d'un crapaud n'entache pas la bancheur d'une colombe. Donc, laissons-les s'agiter. L'avenir de la Guinée se décide en Guinée par le peuple de Guinée », promet-il.

Selon lui, la Guinée a maintenant amorcé son développement. Et rien ni personne ne saurait l'arrêter.

« La Guinée est respectée. Le train de Guinée a démarré. Il n'est du pouvoir de personne, ni sur terre, ni sur mer de l'arrêter. Car notre avenir dépend seulement de Dieu. En dehors, personne ne peut dire allez à gauche ou à droite. Ce que le peuple veut, c'est ce que Dieu veut.

Laissons les gens s'agiter. Ils n'ont pas de programmes, ils ne savent pas comment aider les femmes, comment aider les jeunes. Pendant qu'ils envoient les enfants des pauvres dans la rue, leurs enfants sont en France, aux Etats-Unis. Voilà la réalité.

Les jeunes doivent commencer à prendre conscience. S'il plait à Dieu, l'Afrique sera fière de la jeunesse guinéenne, je vous le promets », a souligné le locataire du Palais Sékoutoureyah.

« Unis, solidaires, nous sommes capables d'aller très loin. Il faut vous mobiliser. Etes-vous prêts à vous faire recenser ? Nous voulons que tous les guinéens en âge de voter puissent voter », a t-il lancé en conclusion.


source : Africaguinee.com

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité