Le fils de Dezy Champion dans les cordes

  • publié il y a : 7 mois
  • vues : 1286  
  • tags : champion - cordes - actualités - culture - presse nationale
Le fils de Dezy Champion dans les cordes
Décédé le 31 mars 2018, l'artiste ivoirien Dezy Champion a laissé derrière lui des orphelins. Aujourd'hui, ces enfants sont abandonnés à leur propre sort. Au point où ils n'arrivent pas à joindre les deux bouts et sont obligés d'abandonner l'école par manque de moyens financiers.

Âgé de 19 ans, le fils chéri du défunt artiste zouglouman Dézy Champion vit des moments difficiles, selon sa génitrice, Dégré Carolle. Ce jeune homme est aujourd'hui déscolarisé, pour faute de moyen financier. Après le succès au BAC l'an dernier, Ephrem Guinon est allé au Maroc pour ses études, « mais il est rentré à Abidjan», a confié sa mère.

La mère d'Ephrem a fait aussi savoir par ailleurs que l'ainé de Dezy qui a été orienté cette année 2018 en « Génie civile » dans une université privée de la place est encore à la maison.

Face à toutes ces situations, l'ex-compagne du pasteur Dezy crie à l'aide. Elle invite les personnes de bonnes volonté à aider ses enfants. « Celui qui payait l'école de son fils n'est plus, aujourd'hui l'enfant est abandonné entre les mains de sa pauvre maman que je suis», a écrit le site Vibe radio.

Continuant ses propos, elle a souligné qu' Ephrem Guinon, aurait décidé d'abandonner ses études au profit des concours, notamment celui de la Douane.

De son vivant, Dézy Champion dans une de ses chansons avait prédit cette situation et avait demandé de l'aide à tous ceux qui l'appréciaient. « A vous mes fans, je sais que vous m'aimez, mais je sais aussi que je vais mourir. Car les jaloux-là veulent m'assassiner. Mais à mes funérailles, ne pleurez pas. Je vais vous demander un grand sacrifice, pensez surtout à mon bébé chéri Ephrem Guinon. Il est innocent... Vous devez l'aider »
source : Linfodrome    |    auteur : MELEDJE Trésore

A voir egalement

Commentaires

Publicité
COTE D'IVOIRE INDEPENDENCE CELEBRATION
Publicité