Tourisme et Hôtellerie en Côte d'Ivoire : L'UCLM solutionne les problèmes en proposant une filière spécialisée

  • publié il y a : 11 jours
  • vues : 156  
  • tags : tourisme - hôtellerie - d'ivoire - l'uclm - solutionne - problèmes - proposant
Tourisme et Hôtellerie en Côte d'Ivoire : L'UCLM solutionne les problèmes en proposant une filière spécialisée
Miser sur un Tourisme et une Hôtellerie qualitatives et compétitives. C'est le souci qui a gouverné les travaux de recherche de l'Université Charles Louis de...Montesquieu (UCLM) depuis quelques années en menant des réflexions sur ce secteur prometteur, qui participe à 5,5% du PIB ivoirien (Produit intérieur brut). Si, de la vision des autorités ivoiriennes, le Tourisme ivoirien mobilise de nos jours deux millions de visiteurs, elles envisagent à travers le projet "Sublime Côte d'Ivoire'' atteindre cinq millions de touristes en 2025.
Par le biais de son institut de recherche et de formation continue, L'UCLM a signé le mercredi 10 juillet 2019, un partenariat avec Kristena Consulting, un cabinet français de formation, en vue de l'ouverture pour la rentrée prochaine (2019-2020), d'une filière spécialisée en Tourisme et Hôtellerie. Cette cérémonie intitulée "Journée pédagogique de l'UCLM'', avec pour thème central "Problématique de la formation et de l'expertise en Tourisme-Hôtellerie : enjeux et identification des besoins'', a eu lieu dans les locaux de l'institution à Cocody-Mermoz, en présence d'étudiants et de plusieurs acteurs institutionnels, ministériels et privés oeuvrant dans ledit secteur.
Dans sa conférence inaugurale titrée "Discours sur les enjeux du secteur Tourisme-Hôtellerie'', le professeur Amoa Urbain a déclaré que construire un bâtiment et y marquer « Hôtel » n'est pas suffisant pour se proclamer professionnel du secteur. « Il faut être capable d'évaluer les performances de son environnement, de ses agents et des cadres. Etre titulaire d'un diplôme du secteur du Tourisme-Hôtellerie ne suffit pas pour exceller dans ce secteur. Etre un praticien de ce secteur en fondant ses acquis sur le nombre des années de pratique ne suffit pas, car ni ici ni ailleurs, vieillesse n'est synonyme ni de compétences ni de sagesse. D'où la nécessité pour le praticien du Tourisme et de l'Hôtellerie de se remettre sans cesse en cause, de penser chaque jour, de penser ses actes, d'être un apprenant tout au long de sa vie en se soumettant aux exigences du métier de chercheur qui, sans cesse s'interroge sur lui-même et sur les réactions, attitudes et paroles du client et de l'environnement », a fait remarquer le conférencier et recteur de l'UCLM.
Puis, il a clos son propos en invitant tous les professionnels du secteur du Tourisme-Hôtellerie à envisager « un Plan national de renforcement des capacités de façon à leur permettre, de valoriser les expériences en les mettant de nouveaux et particulièrement au service de la Nation... » Soumahoro Félicité, Directrice régional du Tourisme d'Abidjan, Diomandé Mamadou, président du Fenitourci (Fédération nationale de l'industrie touristique de Côte d'Ivoire), l'universitaire Béhi Dagbisso Pascal de l'ILA (Institut de linguistique appliquée d'Abidjan) de l'Université de Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan, les émissaires du ministère du Tourisme, de Côte d'Ivoire-Tourisme ainsi que de tous les participants à cette rencontre scientifique ; tous ont été unanimes que la professionnalisation du Tourisme et de l'Hôtellerie passe inéluctablement pour la formation des acteurs et la promotion d'un service de qualité. Ils se sont tous réjouis de l'initiative de l'Université Charles de... Montesquieu d'avoir proposé une filière spécialisée en Tourisme et Hôtellerie.
La formation académique comporte un programme à double formation en management du Tourisme et Hôtellerie pour les Master (1&2) et un autre en management durable des activités de Tourisme et Hôtellerie pour les MBA spécialisés. Dr Gnanzou Denis et Marie Hebras, respectivement PDG et DG de Kristena Consulting dispenseront ces programmes en quatre semestres qui se déclineront en sessions de dix (10) ateliers avec des modules spécifiques, entre autres, Atelier : "Achats et développement durable des RSE dans le secteur de l'environnement'', Atelier 2 : "Etablissement hôtelier et environnement concurrentiel'' et Atelier 3 : "Le dirigeant de l'établissement hôtelier et l'art du management''.
source : Service Com UCLM

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité