Economie: Un groupe Belge va bientôt installer une usine de chocolat en Côte d'Ivoire

  • publié il y a : 17 jours
  • vues : 374  
  • tags : economie: - groupe - belge - bientôt - installer - usine - chocolat
Economie: Un groupe Belge va bientôt installer une usine de chocolat en Côte d'Ivoire

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Le groupe Belge Belvas, structure spécialisée dans le chocolat équitable, installera d'ici septembre 2020, une usine de transformation de cacao en terre Ivoirienne.

Réalisé à hauteur de 1,05 millions d'Euros, la mise en place de cette unité de transformation viendra apporter un coup de pouce à l'amélioration des conditions de vie des planteurs de cacao.

Au plan social, cela constitue également une opportunité d'emploi pour la jeunesse Ivoirienne.

A partir du mois de septembre 2020, date prévue pour l'installation effective de l'usine, le secteur de transformation de cacao connaîtra un nouveau concurrent. Il s'agit du chocolatier belge, Belvas qui va ouvrir une usine de transformation en Côte d'Ivoire.

Selon l'Agence Ecofin, le coût total du projet est estimé à 1,05 million d'euros. « Le groupe belge Belvas, spécialisé dans le chocolat équitable à travers la levée de 250 000 euros, effectuée récemment via la plateforme d'investissement Lita.co, vient ainsi de boucler le financement de cette future usine », indique également l'Agence économique.

Dans son article, le confrère de Ecofin fait savoir en outre que le reste des fonds sera supporté par la coopérative locale EcooKim, la Fondation Roi Baudouin, la Coopération belge. Et que quant au fonds social Kampani et Alterfin, il apportera les fonds de roulement permettant de préfinancer les récoltes et rétribuer ainsi correctement les producteurs locaux.

Tout ceci laisse à croire que tout est prêt, en tout cas pour ce qui concerne le financement du projet, pour qu'en fin du mois de septembre, les ivoiriens puissent avoir un troisième choix de chocolat fabriqué localement.

En à croire aux informations de Ecofin, ce projet est aussi un projet social, car la construction de cette usine permettra à près de 200 familles de vendre leur cacao au prix juste et contribuera également à la création d'emplois

Pour Thierry Noesen, fondateur et CEO de Belvas, rapporté par l'Agence Ecofin « le but de l'opération n'est pas économique. L'argent reste là-bas, les emplois aussi. L'usine sera gérée par Kimvas, une joint-venture liant EcooKim et Belvas, dans laquelle EcooKim aura la majorité ».

La réalisation du projet va compléter le nombre de chocolatier implanté sur le sol ivoirien à trois (3) après le chocolatier français CEMOI en 2015.

Drissa DIANE

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité