ENSEIGNEMENT SUPERIEUR: AGRESSION D'ETUDIANTS SUR LE CAMPUS DE BOUAKE Toute la communauté estudiantine braque le regard sur la justice ivoirienne

  • publié il y a : 6 jours
  • vues : 114  
  • tags : enseignement - superieur: - agression - d'etudiants - campus - bouake - toute
ENSEIGNEMENT SUPERIEUR: AGRESSION D'ETUDIANTS SUR LE CAMPUS DE BOUAKE Toute la communauté estudiantine braque le regard sur la justice ivoirienne
Le campus 2 de Bouaké a été le champ de bataille le soir du 28 novembre 2018 entre Etudiants et Gardes Pénitentiaires du Camp Pénal. A l'origine, une dispute qui s'est déroulée de la plus mauvaise des manières faisant au total 09 blessés graves du côté des étudiants. Blessés par balles réelles, ces étudiants sont toujours sous traitement médical et se portent mieux à ce jour.
En conférence de presse 04 jours après l'agression des étudiants par les gardes pénitentiaires avec des armes de défense, l'on ne connait toujours pas la raison principale de cette attaque.
« Cette situation est partie d'une simple dispute entre un étudiant et un garde pénitentiaire en civil pour arriver à une violence incontrôlée faisant de nombreux blessés. Ces échauffourées ont causé de nombreux dégâts. Et, nous attendons de la justice ivoirienne l'application du droit » a haussé le ton, l'étudiant Traoré Karamoko, coordonnateur national du Comité des Élèves et Etudiants de Côte d'Ivoire (CEECI).
Aucune perte en vie humaine, mais il faut noter plusieurs dégâts matériaux après les blessés. 05 motos, une vingtaine de téléphones, des bijoux, des articles de formation et une somme de 240 000 f CFA ont été emportés par les gardes pénitentiaires d'après le rapport du syndicat des étudiants.
« Nous exhortons malgré notre douleur, tous les étudiants où qu'ils soient à garder le calme. Nous sommes pour la paix en Côte d'Ivoire, et nous, nous sommes là pour les étudiants, donc nous demandons aux dirigeants de nous permettre de nous former dans un climat de paix et de cohésion afin que nous relevions les défis de l'avenir. Nous croyons à la justice ivoirienne et insistons sur la réparation des dégâts constatés. Il faut que tous les étudiants se sentent en sécurité, il faut aussi que tous les responsables de cette indiscipline soient démasqués. Nous étudiants, nous les connaissons mais nous laissons la tâche à la justice de faire son travail » a rappelé le syndicaliste Traoré alias TK le National.
Toutefois, les étudiants remercient le Ministre Des Transports, M. Amadou Koné pour avoir créer un cadre de dialogue et aussi pour avoir donné des prises en charges médicales.

La Liste des personnes blessées :
Koné Nankoungba Licence 2 SED
Damier Aboubacar Master 1 SED
Sery Logbo Licence 2 SED
Soro Adama Licence 2 SED
Bonobo Ernest doctorant en Lettres Modernes
Diabaté Mamadou Master 1 Géographie
Kouakou Marius Master 1 Espanol
Koné Dramane licence 2 Droit

Les étudiants promettent revenir sur le dossier si rien n'est fait d'ici deux semaines.

auteur : Tuo TCHANG

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité