Municipales en Côte d'Ivoire: 18 candidats à la fois sur les listes PDCI et RHDP

  • publié il y a : 23 jours
  • vues : 302  
  • tags : municipales - d'ivoire: - candidats - listes - actualités - politique - presse nationale
Municipales en Côte d'Ivoire: 18 candidats à la fois sur les listes PDCI et RHDP
En Côte d'Ivoire la recomposition du paysage politique continue de faire des remous. A l'approche des élections municipales et régionales prévues le 13 octobre, c'est la confusion autour des listes du PDCI %u2013 le parti d'Henri Konan Bédié %u2013 et de celle de la coalition au pouvoir RHDP. Samedi, le PDCI, qui a récemment rompu son alliance avec le RHDP, a publié ses listes. 24h plus tard c'est le RHDP qui a dévoilé les siennes. Problème : 18 personnalités PDCI se retrouvent à la fois sur les listes de leur parti et du RHDP. Ces dernières ont été convoquées ce lundi par Henri Konan Bédié.
Alain Richard Donwahi, le ministre des Eaux et forêts, Patrick Achi, le secrétaire général de la Présidence ou encore le ministre de la Santé Eugène Aka Aouele. Comme quinze autres, ces personnalités PDCI se retrouvent avec une double casquette aux municipales. Tous ont été convoqués ce lundi par Henri Konan Bédié à sa résidence de Cocody.
Sur place, Maurice Kakou Guikahué le martèle : depuis la rupture du PDCI avec le RHDP, le parti a décidé d'aller aux élections sous ses propres couleurs. « Donc ils ont déposé leur dossier au PDCI. Si vous allez vérifier de l'autre côté, ils n'auront pas de dossier là-bas. C'était pour créer la zizanie », affirme le secrétaire exécutif du PDCI. Il explique que le parti a donc préféré « les convier pour la réunion de clarification et ils ont fait ces clarifications au président du parti ».

La plupart des candidats ont répondu à la convocation. Parmi eux, Patrick Achi qui a soigneusement évité la presse. Mais aussi le ministre Alain Richard Donhawi, visiblement agacé quand un journaliste lui demande dans quel camp il se trouve. « Est-ce qu'il s'agit aujourd'hui d'être dans un camp ou dans un autre ? Ce n'est pas de cela qu'il s'agit, il s'agit d'une élection locale qui concerne ma région, la région de la Nawa et je suis candidat pour ma région et pour les habitants de la Nawa », s'exclame-t-il. « J'ai été élu en 2013 en RHDP, avec tous les partis qui m'ont soutenu, je suis PDCI je continue de l'être et je serai soutenu par tous les partis qui sont sur ma liste », conclut l'élu.
Au RDR, on affirme que tous les candidats présents sur la liste du RHDP ont été investis avec leur consentement. La confusion devra de toute façon prendre fin ce mercredi, date butoir pour le dépôt des listes à la Commission électorale indépendante.

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité