Abel Djohoré clashe Soro à l'Assemblée nationale : «Soro est un député comme tout autre (...) S'il n'est pas là, la République avance »

  • publié il y a : 24 jours
  • vues : 252  
  • tags : djohoré - clashe - l'assemblée - nationale - «soro - député - comme
Abel Djohoré clashe Soro à l'Assemblée nationale : «Soro est un député comme tout autre (...) S'il n'est pas là, la République avance »

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Le député d'Ouragahio-Bayota, l'honorable Abel Djohoré

Le député d'Ouragahio-Bayota, l'honorable Abel Djohoré, a réagi à l'absence de Guillaume Soro à l'ouverture de la session parlementaire 2019 de l'Assemblée nationale, tenue ce lundi 1er avril 2019 au Plateau.

« L'ancien président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, est député, et comme vous l'avez constaté, à l'entame des séances, il y a un appel nominal qui est fait. Quand un député doit s'absenter, il s'excuse. Quand tu ne te fais pas excuser, c'est que tu es absent. Nous avons constaté qu'il n'était pas là, donc il est absent », a commenté Abel Djohoré au terme de l'ouverture de la session parlementaire.
Interrogé pour savoir si l'absence de l'ancien président de l'Assemblée nationale ne jette pas un froid sur la session, l'ex-collaborateur de Soro au sein des ex-Forces nouvelles, est catégorique. « Soro est un député comme tout autre. Nous sommes 255 élus mais 253 siégeants. Donc l'absence de certains, ne peut en rien entacher le fonctionnement de l'Assemblée nationale. Ne donnez pas des valeurs qui sont inexistantes à des individus. Nous sommes tous députés. Un député n'est pas là, si le quorum est atteint, on avance et la République est en marche », a-t-il lancé.
Poursuivant, Abel Djohoré a salué le message de paix lancé par le Président Alassane Ouattara qui, selon lui, vient rassurer les Ivoiriens. Il n'a pas manqué de saluer le retour du PDCI à l'hémicycle après le boycott de l'élection du nouveau président Amadou Soumahoro. « C'est vrai qu'à un moment donné, il peut y avoir des divergences de vue mais il faut toujours mettre l'intérêt supérieur de la nation au-dessus des intérêts partisans et égoïstes pour se retrouver, discuter et travailler pour la Côte d'Ivoire », s'est-il félicité.
A tous les partis d'opposition, le député Abel Djohoré a recommandé la mesure et le respect des règles démocratiques. « On n'empêche personne de mener son rôle d'opposant mais il faut que cela soit fait dans les règles de l'art et des lois républicaines. C'est dans la confrontation des idées que peuvent naître des idées nouvelles », a-t-il insisté, avant de réaffirmer son soutien au Président Ouattara. « Nous sommes engagés à accompagner l'exécutif avec à sa tête le président Ouattara afin de bâtir une Côte d'Ivoire émergente», a-t-il conclu.

source : Linfodrome    |    auteur : David YALA

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité