Affaire ''riz avarié''/ Amadou Gon Coulibaly (Premier Ministre) : « Pas un seul kilogramme de ce riz avarié qui a été mis à la consommation »

  • publié il y a : 2 mois
  • vues : 286  
  • tags : affaire - ''riz - avarié''/ - amadou - coulibaly - (premier - ministre)
Affaire ''riz avarié''/ Amadou Gon Coulibaly (Premier Ministre) : « Pas un seul kilogramme de ce riz avarié qui a été mis à la consommation »

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Amadou Gon Coulibaly a rassuré quant au sort de ce riz

Le scandale du riz avarié s'est invité à la célébration de la fête du travail ce mercredi 1 mai 2019.

« Soyez assurés qu'il n'y a pas un seul kilogramme de ce riz avarié qui a été mis à la consommation », a indiqué le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Il a donné ces garanties en réponses à des syndicats s'étaient préoccupés de la présence de ce riz dans les entrepôts du Port autonome d'Abidjan. Aussi avaient-ils réclamé une destruction publique de cette marchandise qui constitue un danger pour les populations.

« Concernant le riz avarié, pas plus tard que hier, le ministre d'État a tenu un comité de sécurité à la demande du président de la République pour que nous puissions nous assurer que les destructions de ce riz se font conformément aux instructions qui ont été données. Et nous pouvons affirmer que c'est le cas », a-t-il fait savoir. Mais, pour le chef du gouvernement, il faut situer les responsabilités « de telle sorte que de telles situations ne puisse plus jamais se produire en Côte d'Ivoire ».

Par ailleurs, les hôtes du Premier ministre ont dénoncé l'exportation du bois de vène. « Vous avez évoqué la question du bois de vène. Oui, il n'est pas acceptable que le bois de vène puisse continuer à faire l'objet de trafic. Et, les membres du gouvernement sont là, au dernier conseil des ministres, le président de la République a interpellé le gouvernement sur la question. Le ministre des eaux et forêts a pu faire le point des mesures spécifiques qui sont prises par son département pour lutter contre le trafic de bois de vène », a souligné M. Gon Coulibaly.


source : L'Infodrome    |    auteur : Jonas BAIKEH

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité