Exclusif / Ahoussou va officiellement adhérer au RHDP, il s'est enfin décidé !

  • publié il y a : 2 mois
  • vues : 397  
  • tags : exclusif - ahoussou - officiellement - adhérer - rhdp -  - s'est
Exclusif / Ahoussou va officiellement adhérer au RHDP, il s'est enfin décidé !

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

Jeannot Ahoussou au RHDP ! Le président du Sénat ivoirien s'est enfin décidé. Il fera une annonce officielle dans les prochains jours. C'est la fin d'un tango qui dure depuis des mois.

Jeannot Ahoussou-Kouadio s'est enfin décidé. Celui qui a annoncé être "fidèle à Bédié et loyal à Ouattara" devrait annoncer son adhésion au RHDP. C'est une information exclusive d'Afrik Soir. Après la "méprise" de sa présence au Sofitel Hôtel Ivoire, lors de la première réunion du Conseil politique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

"Voilà un parti qui a une base solide et fidèle, mais qui a une élite souvent désespérante et déloyale, qui ne regarde qu'à son ventre"

Selon nos sources, le vice-président du PDCI a décidé de partir, suite à une profonde réflexion. "Il a achevé son examen de conscience et a décidé en toute responsabilité", révèle l'un de ses proches. De fait, depuis plusieurs mois, plusieurs émissaires du Président Alassane Ouattara étaient à pied d'oeuvre pour que l'ex-Premier ministre rejoigne officiellement le RHDP.


Le départ d'Ahoussou du PDCI devrait être un coup dur pour ce parti et surtout pour Bédié qui peine à rassembler aussi bien ses "fils" que ses alliés (cf. la déclaration de Pascal Affi N'guessan après la rencontre entre le PDCI et Laurent Gbagbo).

Le PDCI et son top management

"Le problème du PDCI est un problème de top-management, avait expliqué l'analyste politique André Silver Konan, qui milite pour la retraite politique des trois Grands que sont Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Bédié navigue à vue et fait preuve d'une rare cécité politique, par manque de stratégie lisible. Le PDCI est un vrai gâchis entre les mains du duo Bédié-Guikahué. Voilà un parti qui a une base solide et fidèle, mais qui a une élite souvent désespérante et déloyale, qui ne regarde qu'à son ventre".

L'arrivée d'Ahoussou au RHDP devrait redistribuer les cartes au sein de la mouvance présidentielle où le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est présenté comme le dauphin putatif pour la présidentielle ivoirienne de 2020. De source proche de la Présidence ivoirienne, Alassane Ouattara n'écarte plus l'idée d'un ticket Ahoussou-Gon et non Gon-Ahoussou, contrairement au ticket improbable qui se formait avec Amadou Gon Coulibaly comme Premier ministre et Amédé Kouakou, comme vice-président.

La carte Ahoussou ?

En effet, les camouflets constants subis par ce dernier en pays baoulé ont fini par convaincre Ouattara qu'il misait sur le mauvais cheval. De même, un sondage d'opinion commandé par la Présidence révèle que Guillaume Soro ferait d'une bouchée son grand rival du Nord, Amadou Gon Coulibaly. Ouattara qui avait un temps misé sur Hamed Bakayoko dont l'image de déménageur passe difficilement auprès des chancelleries (aggravé par une vidéo récente le montrant en train de fumer un joint) semble vouloir tenir toutes les cartes jusqu'en 2020.

Une autre carte reste toutefois entre les mains de Ouattara : Charles Koffi Diby, un homme aux convictions flottantes et adepte du jeu de la duplicité. Le départ d'Ahoussou au RHDP pourrait sérieusement inquiéter le PDCI dans ses bases du centre et du sud-ouest si celui-ci est la tête de liste. Au cas où il irait au RHDP pour être simple co-lisitier, les observateurs sont unanimes pour dire qu'il serait désavoué par les militants du PDCI qui préféreraient un candidat adoubé par Bédié.


source : afriksoir.net    |    auteur : Emmanuel Gautier

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité