Exilé à Abidjan: Blaise Compaoré, candidat à la présidentielle de 2020?

  • publié il y a : 16 jours
  • vues : 2481  
  • tags : exilé - abidjan: - blaise - compaoré -  - candidat - présidentielle
Exilé à Abidjan: Blaise Compaoré, candidat à la présidentielle de 2020?
En exil en Côte d'Ivoire depuis la chute de son régime, Blaise Compaoré ne se sent pour autant pas si séparé de son pays, le Burkina-Faso, qu'il a dirigé pendant un peu plus de 27 ans d'une main de fer dans un gant de velours.

Le CDP prépare le retour de Blaise Compaoré dans son Faso natal

Fin octobre 2014, le régime burkinabé dirigé par le président Blaise Compaoré, après une insurrection populaire, était obligé de capituler face à la pression de la rue. Exfiltré par l'armée française, l'époux de Chantal Compaoré trouve l'asile en Côte d'Ivoire grâce à son ami, Alassane Ouattara, au pouvoir à Abidjan depuis avril 2011. Mais les ennuis ne s'arrêtent pour autant pas pour le « Beau Blaise ». Face aux attaques djihadistes qui se multiplient au Burkina-Faso, des personnalités du pays y voient derrière ces attaques, la main « obscure » de l'exilé politique au point où Blaise Compaoré est obligé de sortir de sa réserve.

« Ceci est odieux, scandaleux, abject. Et chacun comprendra que cela nécessite qu'aujourd'hui, je brise exceptionnellement le silence et que je quitte mon devoir de réserve pour condamner fermement des allégations formulées avec légèreté qui ne sont que la marque d'une très grave irresponsabilité », avait-il dénoncé. Cinq ans après la chute de son régime, les responsables de parti politique restés au pays, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), préparent le retour de leur leader au Burkina-Faso.

Quoique l'interressé n'a pas encore saisi officiellement les nouvelles autorités burkinabé comme le témoigne Roch Marc-Kaboré après la réception d'une correspondance de son prédécesseur dans laquelle celui-ci s'engage à oeuvrer pour la paix et la cohésion sociale au Faso. « Peut-être que c'est à vous qu'il l'a dit. Je n'ai pas lu dans sa correspondance une ligne qui parlait de son retour », dixit le chef de l'Etat burkinabé. Dimanche 1er septembre 2019 à Ouagadougou, lors de sa 65ème session de son Bureau politique national (BPN), le président du CDP, Eddie Komboïgo, a révélé la « ferme volonté » de Blaise Compaoré de retrouver son Faso natal.

Le site Lefaso.net qui livre l'information, confie également que le CDP dit soutenir fermement les concertations qui sont en cours à cet effet. « Une Commission ad'hoc est mise en place au sein du parti pour réfléchir sur le retour de Blaise Compaoré et de tous les exilés (...) C'est en renforçant le CDP pour en faire le premier parti du Burkina Faso que nous allons parvenir, non seulement à les faire venir, mais aussi à garantir leur sécurité », a fait savoir Eddie Komboïgo. Même si la question de la candidature de Blaise Compaoré aux élections de 2020, n'a pas été clairement évoquée, le président du CDP, reste convaincu que ce scrutin offre une chance unique de repositionner le parti dans la reconquête du pouvoir pour un Burkina « à jamais réconcilié et uni ».

Mais avant, dira Eddie Komboïgo, la priorité du CDP reste de travailler dans la vision de son fondateur, Blaise Compaoré; et cela, pour un véritable rassemblement et l'unité du parti. « Aucun sacrifice ne sera de trop pour atteindre ces objectifs », a-t-il exhorté. En attendant, Blaise Compaoré poursuit son exil doré à Abidjan, sur les bords de la lagune Ebrié, en compagnie de son épouse ivoirienne Chantal Compaoré.
source : afrique-sur7.fr    |    auteur : David Yala

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité