Konan Bédié foule aux pieds l'Émergence 2020 promise par Ouattara

  • publié il y a : 20 jours
  • vues : 1216  
  • tags : konan - bédié - foule - pieds - l'Émergence - promise - ouattara
Konan Bédié foule aux pieds l'Émergence 2020 promise par Ouattara

(Photo d'archives pour illustrer l'article)

À moins de deux mois de l'année 2020, Henri Konan Bédié ne croit pas du tout à l'émergence promise par son ancien allié, Alassane Ouattara. Le président du PDCI l'a réitéré lors du Bureau politique de son parti, le jeudi 14 novembre dernier.

Émergence 2020 de Ouattara, une arnaque, selon Henri Konan Bédié

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ne sont plus en odeur de sainteté depuis plusieurs mois. Le Président du PDCI reproche en effet à son ancien allié du RHDP unifié, son refus d'une alternance en 2020 en faveur d'un militant actif du parti septuagénaire. Et pourtant, le Sphinx de Daoukro avait soutenu l'élection (2010) et la réélection (2015) du Président Ouattara à la Magistrature suprême. Cette dichotomie entre les deux compagnons d'hier a fait voler en éclats leur alliance.

Ainsi, Henri Konan Bédié s'est-il retrouvé dans l'opposition, où il a mis en place une plateforme non idéologique en vue de congédier le pouvoir Ouattara. Dans cette nouvelle posture, l'ancien président ivoirien (7 décembre 2013 - 24 décembre 1999) ne cesse d'enchaîner des critiques acerbes contre les autorités ivoiriennes. Passant au peigne-fin les promesses électorales d'ADO Solutions, HKB réalise que l'émergence à l'horizon 2020 promise par les actuels tenants du pouvoir est un leurre à moins de deux mois de l'échéance par eux fixée.

« Le parti unifié RHDP n'est pas capable de bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques », s'est désolé le leader du PDCI-RDA, avant de relever, comme preuve « l'attribution de marchés de gré à gré, aux personnalités politiques de premier rang du parti unifié RHDP ».


À propos de la mise en oeuvre du programme de gouvernement d'Alassane Ouattara, Konan Bédié crie à une véritable « arnaque », car, s'interroge-t-il : « Que deviennent ces nombreux projets ? » Avant de poursuivre : « Des 50 000 logements sociaux à loyer modéré; En réponse, l'on a assisté aux destructions de logements dans des quartiers précaires, sans que les pauvres populations déguerpies ne soient relogées. Certains, pour %u2018%u2018 les plus chanceux '', ont trouvé refuge dans des endroits inédits, tels que les cimetières. »

Puis, il cogne le pouvoir de plus belle : « Est-ce ça l'émergence à l'horizon 2020 promise pompeusement au peuple ivoirien, à travers les Programmes nationaux de développement ? À deux mois et demi de 2020, ils n'en parlent plus. Dommage ! »


À onze mois de l'élection présidentielle de 2020, le fossé devient de plus en plus grand entre Ouattara et Bédié. La bataille s'annonce donc très ouverte entre le PDCI et le RHDP lors de ce scrutin que tous les observateurs annoncent à « haut risque ».
source : afrique-sur7.fr    |    auteur : Dreyfus polichinelle

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité