4ème Congrès de l'OFFPI : Affi NGUESSAN prévient : ''La probabilité pour que Laurent GBAGBO rentre avant 2020 est faible''

  • publié il y a : 14 jours
  • vues : 887  
  • tags : congrès - l'offpi - nguessan - prévient - probabilité - laurent - gbagbo
4ème Congrès de l'OFFPI : Affi NGUESSAN prévient : ''La probabilité pour que Laurent GBAGBO rentre avant 2020 est faible''
Il y'avait foule ce Samedi 30 Novembre 2019 à la Salle Anoumabo du Palais de la culture d'Abidjan, à l'occasion du 4è Congrès ordinaire de l'Organisation des Femmes du Front Populaire Ivoirien, OFFPI.
Par vagues successives, les militantes de la branche légale de l'ex-parti au pouvoir, ont déferlé, de toutes les régions de la Côte d'Ivoire, sur la 4.000 places pour réitérer leur soutien indéfectible au Candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle en Côte d'Ivoire, et Président du Front Populaire Ivoirien, Pascal Affi NGUESSAN. "L'OFFPI debout pour la reconquête du pouvoir avec Pascal Affi NGUESSAN en 2020 ", c'est sous ce slogan, traduit en thème pour ce congrès que les femmes frontistes ont transformé ce rassemblement en Giga-meeting de campagne pour montrer à la face de la Côte d'Ivoire et des partis politiques représentés à ce congrès, qu'elles restent mobilisées pour faire triompher leur "Champion'' au soir du 30 Octobre 2020.

Entre autres formations politiques invités, le PNDS du Niger. Membre de la grande famille de l'Internationale Socialiste, le PNDS par la voix de sa représentante, a rappelé que "l'histoire retiendra que le FPI reste fort et dynamique''. Une vision partagée par les représentants des autres délégations politiques venues soutenir les femmes du FPI pour ce 1er Congrès du genre, depuis l'accession du parti au pouvoir en 2000.
Après avoir fait une entrée triomphale dans l'enceinte de la Salle Anoumabo, le Président du FPI, a tenu un discours de rupture, pour endosser le costume du rassembleur dans la perspective des prochaines joutes électorales. Regrettant l'inertie structurel qui a marqué la vie du FPI depuis l'éclatement de la rébellion armée en 2002, Pascal Affi NGUESSAN a lancé un appel à la remobilisation de toutes ses troupes pour aboutir au voeu le plus cher de tous les militants du FPI, "le retour de Laurent GBAGBO''. "IL faut que les dirigeants du FPI poursuivent la lutte...Jusqu'aujourd'hui, BLE Goudé Charles et Laurent GBAGBO sont encore pratiquement en prison'', rappellera-t-il. Pour le Président du FPI, la logique de Boycott, dans laquelle se sont inscrits les dissidents ne peut que desservir les intérêts du parti. "Si nous ne participons pas au jeu politique, à quoi servons-nous ?'' interroge l'ancien Premier Ministre de Laurent GBAGBO, pour qui "si tu refuses de faire la politique, c'est elle qui te fera''. L'actualité politico-judiciaire en cours entre la Haye et Bruxelles, n'a pas échappé au discours d'orientation de Pascal Affi NGUESSAN qui, selon son analyse, estime, que "la probabilité pour que Laurent GBAGBO soit là en 2020 est faible''. "Si GBAGBO arrive avant les élections, on gagne. S'ils gardent GBAGBO là-bas, on gagne''. Dans tous les cas de figure, le Président du Conseil régional du Moronou qui rêve de se faire élire en Octobre prochain, a affiché un optimisme résolu "grâce au travail que nous avons fait'', qui aura, à l'en croire, permis aux différentes structures du parti "d'être prêts pour la présidentielle de 2020''.
Cette bataille électorale, Affi NGUESSAN se dit plus que confiant de la remporter vu "le langage de ceux qui sont au pouvoir qui parlent comme des gens qui sont vaincus''. Raillant ce qu'il dénonce comme une posture versatile du Chef de l'état quant à l'éventualité d'un troisième mandat, le leader du FPI décrira Alassane OUATTARA, comme "quelqu'un qui n'est pas encore totalement réveillé et à qui on pose des questions''. "Ils sont sur la voie du départ'', annonce-t-il, puis de mettre l'actuel locataire du Palais présidentiel en garde, "C'est devenu une loi en Afrique de ne pas faire plus de 10 ans au pouvoir''. Un avertissement clair qui révèle la position de la branche légale du FPI quant à la volonté affichée du Président d'honneur du RHDP de briguer un troisième mandat en 2020.
Au terme du vote à bulletin secret pour l'élection de la nouvelle Secrétaire Nationale de l'OFFPI, c'est Anne GNAHORE qui a été choisie par les militantes pour présider aux rênes de l'OFFPI.


auteur : Raoul MOBIO

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité