Soro ne décroche pas son téléphone à Paris

  • publié il y a : 14 jours
  • vues : 3030  
  • tags : décroche - téléphone - paris - actualités - politique - presse nationale
Soro ne décroche pas son téléphone à Paris
En France, Guillaume Soro est à la cognée. Ses avocats et lui réfléchissent aux stratégies pour tordre le bras à Alassane Ouattara et au RHDP. Si lui, est « tranquille », ce n'est pas le cas de ses proches et supposés soutiens, dont certains n'ont échangé avec lui depuis son départ pour la Primature en mars 2007.

« J'ai tenté de le joindre une dizaine de fois mais il ne répond pas au téléphone. Peut-être ne veut-il pas polluer tous ses contacts. Mais, il faudrait bien qu'il s'exprime pour qu'on connaisse lui-même le fond de sa pensée sur des initiatives visant à un dégel des relations crispées avec son père Alassane Ouattara » fait savoir , une bonne source consultée par bien de cadres pour sa sagesse.
Après le retour manqué de M.Soro le 23 décembre dernier, à Abidjan, les choses ont très vite évolué. Entre pressions de toutes parts pour le réduire au silence, c'est la vendetta sur ses jeunes frères, Simon et le Commissaire Rigobert qui a fait prendre la pleine mesure de la riposte.
Souleymane Kamaraté dit Soul To Soul, des députés Kando Soumahoro de Biankouma, Kanigui Soro de Sirasso, Koné Tehfour, ont été épinglés et jetés en prison. La date d'une audience n'est pour l'heure pas annoncée.

Entre temps, le Président de la République, Alassane Ouattara, après la tempête, a opté pour la gestion calme de ce dossier. « Guillaume Soro, c'est mon fils. C'est un garçon que je considère et qui a beaucoup appris à mes côtés » a-t-il fait savoir Alassane Ouattara sur les antennes de BBC en marge du Sommet Royaume Uni-Afrique, le 20 janvier dernier.
Rentrée d'un séjour parisien qui lui a permis de croiser le regard sur les derniers développements de l'actualité, l'ancienne vice-présidente de l'Assemblée Nationale, Tazéré Olibé Célestine, s'est mise en mission pour le rapprochement du père et du fils.
Entre temps, Alassane Ouattara, du haut du podium du parc des sports de Treichville, le dimanche 2 février dernier, a recommandé à ses militants du RHDP, de ne plus s'adonner aux invectives sur les réseaux sociaux contre des acteurs de la scène politique ivoirienne. Comme si le mot d'ordre était général, sauf pour des troubadours invisibles et inconnus, les déviations constatées ces derniers mois sur les réseaux sociaux ivoiriens, ont baissé d'intensité.

Selon un ancien cadre civil des Forces Nouvelles, Me Fofana Inza, 4e adjoint au Maire de Man, « L'inquiétude viendra lorsque toutes les tentatives de réconciliation et d'apaisement auront échoué« . « En Côte d'Ivoire, nous avons une mauvaise habitude, les politiciens refusent de négocier pour aboutir à une résolution pacifique »

Dans le sous-bois, des initiatives sont en vue, pour laver le linge sale en famille.

« Cela passe par des petites choses. Mais, le drame, actuellement, il y a du côté de Soro comme chez Amadou Gon, des irréductibles qui sabotent toutes les initiatives de résolution de cette crise là où Gbagbo et Affi viennent de donner une leçon politique » précise cette source qui dit n'avoir pu parler à Guillaume Soro.
auteur : Adam's Régis SOUAGA

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité