Côte d'Ivoire : Pourquoi Guillaume Soro va faire basculer l'élection présidentielle

  • publié il y a : 12 jours
  • vues : 3219  
  • tags : d'ivoire - pourquoi - guillaume - faire - basculer - l'élection - présidentielle
Côte d'Ivoire : Pourquoi Guillaume Soro va faire basculer l'élection présidentielle
Cette contribution est un décryptage d'un travail de fourmis fait par LE SCIENTISTE, avec pour seule base, le peuple ivoirien .


Bien d'hommes politiques qui concourent à une élection commettent la fâcheuse erreur de se laisser prendre au piège de la foule.

« On était pourtant beaucoup » aiment-ils à dire quand arrive la désillusion. La foule est une solitude et à propos Sénèque éloquemment avance, « la preuve du pire, c'est la foule ». Pourtant, la foule est faite de tout le monde. Et même si bière qui mousse amasse foule hagarde, on y trouve quand même des électeurs.

L'exercice ici, c'est vous démontrer qu'à travers un travail minutieux, Générations et Peuples Solidaires (GPS) et Guillaume Kigbafori SORO ont réussi contre vents et marées, à avoir une base solide de plus de 200.000 électeurs qui comptent bien exprimer leur choix pour la prochaine présidentielle.

La boussole indique toujours le Nord, GPS indique toujours la transparence


Les sympathisants de GPS avaient promis au leader du mouvement d'atteindre 200.000 adhérents en guise de cadeau d'anniversaire le 8 mai dernier. Objectif non atteint le jour-j, Guillaume Soro avait lancé des mots d'encouragement pour poursuivre les efforts qui sont récompensés aujourd'hui. Ajouter aux critères rigoureux d'adhésion en ligne, c'est une preuve irréfutable de transparence parce que par dessus tout, il ne servirait quand même à rien de se mentir à soi-même surtout lorsqu'on sait qu'une élection ne se gagne pas seulement qu'avec des prières. En 7 mois donc, 200.000 adhérents à GPS malgré la répression brutale qui s'est abattue sur le mouvement depuis le 23 décembre 2019, les intimidations quotidiennes, le blocus des forces armées au siège sis à la Riviera Golf, y interdisant l'entrée pour des réunions et l'accès à des fiches physiques d'enrôlement.

200.000 adhérents pour GPS, combien pour les autres ?

Grosse annonce, petit magasin pourrait-on dire du parti politique au pouvoir spécialisé dans les effets d'annonce et toujours à remorque des innovations des autres. Si comme nous, vous remarquez le manque d'engouement autour de leur projet d'adhésion en ligne alors que des chiffres mirobolants étaient annoncés, « 3.750.000 adhérents », il faut surtout noter le manque de transparence et de fiabilité des informations comme GPS le fait. Comme quoi en politique, l'annonce est l'ennemi du résultat !
Ainsi, GPS s'aligne avec rigueur scientifique sur les mouvements très sérieux tels « En Marche » d'Emmanuel créé en Avril 2016 et qui compte 418.000 membres à ce jour ou encore, le Labour Party anglais avec plus 500.000 adhérents. Il faut préciser que 200.000 adhérents ( pour le moment ) pour une population d'un peu plus de 18.000.000 d'ivoiriens est un très bon ratio comparativement à la France ( 63.000.000 de français ) et au Royaume-uni ( 60.000.000 d'anglais ). Et, le chiffre de 200.000 va crescendo car les équipes sur le terrain ne ménagent aucun effort pour convaincre les ivoiriens qui sont de plus en plus las d'une gestion vantée à souhait mais aux effets imperceptibles dans les ménages.

Va-t-on priver 200.000 personnes de présidentielle ?

Le taux de pénétration internet en Côte d'ivoire est de 18 pour-cent. Internet est donc encore cher malgré les « pass sociaux » de certains opérateurs. Ceci rend le travail on ne peut plus compliqué. Cependant, GPS avec 200.000 adhérents obtenus sur un travail vérifiable peut aisément faire une projection sérieuse sur un nombre 6 à 7 fois plus important, quand on considère que des sympathisants préfèrent les méthodes traditionnelles de participation aux activités des partis et mouvements politiques.
Peut-on donc vouloir exclure de la présidentielle toute cette population qui croit en Guillaume Soro ? Surtout lorsque dans ce pays, l'exclusion de l'opposant Alassane Ouattara et des militants se reconnaissant en lui l'a plongé dans une période de grosses crises successives. Le fond des problèmes politiques en Côte d'Ivoire, c'est l'injustice, la pauvreté, l'exclusion. Il faut le traiter sérieusement en supprimant ces causes car la Côte d'Ivoire qui veut la paix et la stabilité, doit voir tous ses enfants sans exclusion dans une saine compétition pour son bien-être. La justice ne doit plus être inféodée aux desiderata des politiques qui la manipule pour eux et contre les autres. « Une élection bouclée, calée, gérée » en excluant injustement les opposants de poids, les conséquences seraient dramatiques.

« 2020 là, on prend »

Les médias internationaux ont de cesse de présenter Guillaume Soro comme « un poids lourd de la politique » ou « le seul candidat sérieux à s'être déclaré pour la présidentielle ». Ils sont sans doute au parfum du travail rigoureux continu que les équipes de GPS abattent. Qui veut aller loin, ménage sa monture dit l'adage. Qui veut gagner la présidentielle, sait compter avec le peuple et sait compter le peuple. C'est un travail scientifique qui le garantit. « le tchoko-tchoko anbénata » devant désormais que les militants très amaigris du RDR, le RHDP étant vidé de sa substance, ne peut résister à l'aiguillage de GPS. « 2020 là Soro prend ! »



Par Yves - Gervais Koné

LE SCIENTISTE
source : apr-news.fr

A voir egalement

Publicité
Publicité