Coronavirus-Côte d'Ivoire : Ouattara met ses ministres à contribution, financièrement

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 3248  
  • tags : coronavirus-côte - d'ivoire - ouattara - ministres - contribution -  - financièrement
Coronavirus-Côte d'Ivoire : Ouattara met ses ministres à contribution, financièrement
Coronavirus-Côte d'Ivoire : Ouattara met ses ministres à contribution, financièrement

Ailleurs, des ministres ou des élus de la nation ont spontanément accepté de faire don d'une partie de leurs salaires pour contribuer à l'effort national contre le coronavirus. En Côte d'Ivoire, ce geste se faisant attendre, le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, aurait instruit son Premier ministre pour faire contribuer financièrement ses ministres. Objectif : réunir 100 millions de Fcfa, pour appuyer le ministère de la Santé dans sa lutte contre la pandémie.
De sources généralement bien informées, 10 % seront prélevés sur le salaire de chaque ministre. Le virement du mois de Mars étant déjà fait, selon nos sources, le prélèvement se fera sur le salaire du mois d'Avril 2020. Cette décision sera-t-elle le prélude à un vaste élan de solidarité nationale ? Rien n'est moins sûr. Mais le bon sens veut que l'on le souhaite vivement. Car, la pandémie est gourmande en argent. Il faut trouver des moyens additionnels pour y faire face. Le gouvernement ayant décrété la gratuité des soins des malades dus au coronavirus, la solidarité nationale serait la bienvenue. Le hic, c'est que les tenants du pouvoir ne montrent pas cette solidarité étatique envers la population.
Il suffit de jeter l'oeil aux mesures sociales faméliques prises récemment par le chef du gouvernement, Gon Coulibaly, pour s'en convaincre. « Au titre des mesures sociales, le Gouvernement entend :

instaurer un fonds de solidarité pour un montant de 170 milliards de FCFA, en vue de financer les populations les plus vulnérables dans le cadre du soutien humanitaire d'urgence, à travers notamment l'élargissement du champ des filets sociaux, ;

renforcer le contrôle des produits de grande consommation et appliquer des sanctions aux contrevenants, Inciter les propriétaires de logements à faire preuve de souplesse et à discuter avec leurs locataires » a-t-il égrené un chapelet de promesses, déplaçant pour l'essentiel, les problèmes, sans leur trouver des solutions véritables.

La roue de l'économie tournant au ralenti, c'est sûr que les couches les plus faibles auront du mal à participer à cet élan de solidarité. L'autre catégorie, ceux qui émargent au budget de l'Etat, les fonctionnaires et autres cadres de l'Administration peuvent faire cet effort. L'un des refrains de l'hymne national ne dit-il pas bien à propos « Le pays nous appelle » ? L'heure du patriotisme vrai a sonné.

auteur : TBT.

A voir egalement

Publicité
Publicité