« Sans Gbagbo, Ouattara n'aurait jamais été candidat à une élection en Côte d'Ivoire »

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 1706  
  • tags : gbagbo -  - ouattara - n'aurait - jamais - candidat - élection
« Sans Gbagbo, Ouattara n'aurait jamais été candidat à une élection en Côte d'Ivoire »
« À ceux qui ne savent pas que sans Gbagbo, Ouattara n'aurait jamais été candidat à une élection en Côte d'Ivoire » révèle Gnamien Konan ce 31 mai 2020.

A ceux qui ne savent pas que Joseph fut un serviteur du Pharaon.
À ceux qui ne savent pas que sans Gbagbo, Alassane Ouattara n'aurait jamais été candidat à une élection en Côte d'Ivoire.
À ceux qui ne savent pas que sans Bedié, Alassane Ouattara n'aura jamais été Président de la Côte d'Ivoire.
À ceux qui ne savent pas que le chemin du succès n'est pas une ligne droite.
Je vous demande de me pardonner tout ce que j'ai fait en 2015. J'étais prêt à jeter mon fils unique dans la Comoé, pour avoir l'opportunité, après les élections, de mettre en oeuvre mon plan d'actions pour sauver l'Enseignement Supérieur: Améliorer l'Employabilté des diplômes et l'état d'esprit des étudiants.

1 Nommer les Présidents d'Université par appel à candidature,

2 Généraliser la Formation en ligne dans l'enseignement supérieur, les bases de l'école tout au long de la vie,

3 Faire de l'Anglais la deuxième langue d'enseignement à partir du Master 1.

4 Faire signer aux Présidents et Doyens des UFR le contrat de performance les engageant à faire des réformes académiques qui garantissent au moins 70% d'insertion professionnelle aux diplômés.

LIRE AUSSI :Blé Goudé à Soir Info: « Gbagbo est mon père, il n'y a aucun nuage entre nous »

5 Créer une ferme agro-pastorale par Université réalisée par les étudiants eux-mêmes et pour leur saine alimentation.

6- Développer et accorder une importance particulière au sport universitaire. Mettre en place un championnat universitaire en Côte d'Ivoire et dans l'espace UEMOA.



7 Créer un véritable service civique universitaire: l'entretien de l'espace universitaire, la sécurité, la restauration... etc devraient être assurés partiellement ou intégralement par les étudiants eux-mêmes, après une formation. Ce travail temporaire devrait être rémunéré. Malheureusement pour moi, je fût expédié aux logements sociaux, après les élections, et dix mois plus tard m'occuper de mes oignons. »
auteur : Gnamien Konan

A voir egalement

Publicité
Publicité