Bouaké en deuil : le premier et plus grand vendeur de ''Garba'' de la ville est décédé.

  • publié il y a : 20 jours
  • vues : 2756  
  • tags : bouaké - deuil - premier - grand - vendeur - ''garba'' - ville
Bouaké en deuil : le premier et plus grand vendeur de ''Garba'' de la ville est décédé.
Il y a des hommes qui forcent l'admiration, ces hommes qui marquent leur temps, ces hommes qui n'auront pas traversé l'existence, M. Oka en fait partie.

Qu'il me soit permis de saluer la mémoire d'un motivateur, un homme qui aura inspiré plusieurs jeunes à l'entrepreneuriat. Un ''winner'' qui, dans un Bouaké en pleine sortie de crise, tel le flair d'un bon businessman, a détecté le besoin d'une population : le garba !


Sans complexe, il parcourait les rues avec le poisson thon à la main et avec sa voix pédagogique, il invitait passants et inconnus à venir découvrir son garbadrome qui deviendra une référence plus tard. Oui, M. Oka est un modèle de réussite, sa vie à elle seule équivaut à des modules pratiques sur l'entrepreneuriat.

Oui, si aujourd'hui le garba est entré dans les habitudes alimentaires des habitants de Bouaké, c'est grâce à M. Oka. Oui, si plusieurs jeunes se prennent en charge grâce au garba ici à Bouaké, c'est grâce à M. Oka.

Vas en paix ,

Ton courage et ta détermination serviront toujours d'adjuvants pour les jeunes entrepreneurs.

Sois sûre que tu as apporté beaucoup à ta communauté. Bouaké te dit Merci.

Tu auras vécu utile !

Suivez ce reportage sur le Garbadrome chez OKA: cliquez-ici
source : avec operanews

A voir egalement

Publicité
Publicité