Côte d'Ivoire: Inhumation du jeune tué à Dimbokro : le préfet appelle la jeunesse au calme et à plus de responsabilité

  • publiè le : 2021-06-10 12:34:02
  • tags : d'ivoire: - inhumation - jeune - dimbokro - préfet - appelle - jeunesse
Côte d'Ivoire: Inhumation du jeune tué à Dimbokro : le préfet appelle la jeunesse au calme et à plus de responsabilité
Le sous-préfet central de Dimbokro, Zagou Serge Rodrigue, représentant le préfet de la région, a appelé la jeunesse locale au calme et à plus de responsabilité, lors de l'inhumation, au cimetière municipal, l'un des leurs tué au cours d'une rixe.
Le représentant du préfet a notamment déploré les nombreuses tares des jeunes de Dimbokro, à savoir la drogue, l'alcool, la violence, l'incivisme, la paresse et le goût du gain facile. "Les jeunes sont une proportion importante de la population, ils doivent incarner l'espoir et non constituer un danger pour la société", a-t-il affirmé, leur conseillant d'adopter des comportements citoyens en toute circonstance, s'ils veulent être des adultes responsables.
Les efforts du président de la République, Alassane Ouattara, sont centrés sur l'éducation, la formation et l'emploi des jeunes, a ajouté le sous-préfet central de Dimbokro, demandant aux jeunes locaux de s'inscrire dans la dynamique de la transformation structurelle de l'économie qui, par la construction de centres de formation professionnelle, leur offre une seconde chance, surtout à ceux sortis trop tôt du système scolaire et désireux d'apprendre un métier ou de se diriger vers l'auto-emploi.
« Le décès de votre camarade doit être une occasion pour vous de prendre de conscience » a-t-il dit, invitant ceux-ci à ne pas se faire justice car le présumé tueur arrêté est dans les liens de la justice et subira la rigueur de la loi, selon l'autorité administrative.
Un jeune homme de 23 ans, DD, a été tué mardi 8 juin 2021 à Dimbokro, aux environs de 16h, au cours d'une rixe. Le présumé auteur, un adolescent d'environ 16 ans, lui a infligé des coups de couteau au flanc et au cou. La victime a succombé à ses blessures au moment de son évacuation au centre hospitalier universitaire de Bouaké, créant une vive tension dans la ville.

source : (AIP)

A voir egalement

Publicité
Publicité