Côte d'Ivoire/ Élection à la FIF: Comment Malick Tohé a dribblé Sory et Drogba

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 3810  
  • tags : d'ivoire/ - Élection - comment - malick - dribblé - drogba - actualités
Côte d'Ivoire/ Élection à la FIF: Comment Malick Tohé a dribblé Sory et Drogba
La campagne à l'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football(Fif) n'est pas encore ouverte, mais les états-majors des candidats déclarés, à la succession de Sidy Diallo, affûtent déjà leur stratégie. Sory Diabaté, Didier Drogba et Idriss Diallo sont lancés dans la pêche aux voix des dirigeants de clubs et de groupements d'intérêt. Ils tentent par tous les moyens de nouer des alliances susceptibles de leur faire gagner le prochain scrutin présidentiel de la faîtière de la discipline reine.

L'actualité récente du football ivoirien a été marquée par l'alliance scellée entre Idriss Diallo, le vice-président de l'organe de gestion du sport roi chargé du sponsoring sous l'ère Jacques Anouma, et Malick Tohé, l'ex-responsable marketing de l'actuel Comité exécutif de la Fif, tombé en disgrâce auprès des dirigeants de la maison de verre de Treichville.

Après son départ forcé du gouvernement de la discipline reine, Malick Tohé s'est trouvé dans les habits de leader de l'opposition à la gouvernance de Sidy Diallo. Et ce, depuis le 29 décembre 2017. Entouré de présidents de clubs et de groupements d'intérêt, réunis au sein du GX, l'élève de Simplice Zinsou, le charismatique ex-président de l'Africa sports d'Abidjan, a mis fin à son ambition de briguer la présidence de l'institution fédérale.

Courtisé par les différents prétendants au fauteuil occupé par l'enfant de Djékanou, à savoir Didier Drogba, Sory Diabaté, et Idriss Diallo, Malick Tohé a porté son choix sur le dernier cité qui était en négociation avec lui, et cela, depuis 3 mois. Selon une source crédible, celui qui a été l'homme de confiance de Jacques Anouma a su convaincre le leader du GX. Il lui a demandé de le rejoindre dans sa quête de prise de pouvoir à la Fédération de football.

Pourquoi le chef de file des opposants du locataire de la maison de verre de Treichville a-t-il décidé de s'allier à Idriss Diallo ? Notre source précise que Malick Tohé n'a pas voulu faire chemin avec le président de la Ligue professionnelle de football(Lpf) parce que ce serait illogique de mener campagne pour le candidat du Comité exécutif sortant de la Fif, dont il a critiqué la gestion pendant trois ans.

Quant à Didier Drogba, notre informateur poursuit que l'ancien patron du marketing de l'organe de gestion du ballon rond n'a pas apprécié l'inélégance du champion d'Europe 2012, qui au lieu de lui présenter son projet' 'Renaissance'', s'est lancé dans une stratégie de débauchage de ses proches dans l'intention de l'affaiblir. Par ailleurs, notre interlocuteur a confié que le finaliste de la Coupe d'Afrique des nations(Can) 2006, au Caire, en Egypte, est mal entouré et n'a pas voulu descendre de son piédestal.

Le ralliement de Malick Tohé à Idriss Diallo est vu comme une trahison de la part de certains membres du GX qui n'acceptent pas le fait qu'il ait abandonné son projet de candidature à la présidence de l'instance du football ivoirien. Sur le sujet, notre source pense que cette décision est la preuve que Malick Tohé ne menait pas un combat personnel contre Sidy Diallo, mais il voulait un changement dans la manière de gérer la discipline reine.
auteur : Cheick Doumbia

A voir egalement

Publicité
Publicité