La police interdit la conférence de presse de Méambly; des téléphones portables arrachés aux journalistes

  • publié il y a : 26 jours
  • vues : 1033  
  • tags : police - interdit - conférence - presse - méambly; - téléphones - portables
La police interdit la conférence de presse de Méambly; des téléphones portables arrachés aux journalistes
Les partisans de Méambly Evariste et le Groupement mobile d'intervention (GMI) sont actuellement à couteaux tirés. La raison ? La conférence de presse prévue ce mardi 23 octobre 2018, par Evariste Méambly à Totem Communication à Angré Château a été interdite par la police.
Evariste Méambly face à la presse. Non ! ça ne sera pas pour ce mardi 23 octobre 2018. Le candidat aux élections régionales dans le Guemon qui devrait entretenir la presse sur « ce qui s'est passé exactement à Facobly » s'est finalement retrouvé face à une vingtaine de policiers. « Méambly devait avoir une conférence de presse à Totem Communication sis à Angré Château. Depuis ce matin, aux environs de 8h, les policiers sont postés-là pour interdire cette conférence de presse. », nous a confié notre source sur place.
Selon la même source, arrivé aux environs de 10h, Méambly a été interdit d'accéder aux locaux. « Il y a un bras de fer entre les partisans de Méambly et la police», a précisé notre informateur. Certains journalistes qui ont tenté de filmer la scène ont été pris à partie par les forces de l'ordre.
Les policiers ont en effet confisqué certains téléphones avant de les restituer.
Quant à Evariste Méambly, il a demandé aux policiers de lui donner un document qui interdit la tenue de sa conférence. Peine perdue. Les éléments disent qu'ils suivent les instructions de leur hiérarchie

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité