A Abidjan, des incidents ont émaillé l'adieu national à DJ Arafat, star du coupé-décalé

  • publié il y a : 21 jours
  • vues : 1029  
  • tags : abidjan -  - incidents - émaillé - l'adieu - national - dj arafat
A Abidjan, des incidents ont émaillé l'adieu national à DJ Arafat, star du coupé-décalé
Des incidents ont troublé samedi à Abidjan l'hommage rendu par des dizaines de milliers de fans au très populaire chanteur ivoirien DJ Arafat, mort dans un accident de moto à 33 ans.

L?hommage final a été gâché par quelques fans. Des incidents ont troublé, samedi 31 août, à Abidjan, l'adieu des dizaines de milliers d?admirateurs au chanteur ivoirien DJ Arafat, l'un des artistes les plus populaires d'Afrique de l'Ouest, mort dans un accident de moto à 33 ans.

Alors que la cérémonie d'hommage exceptionnelle, à la fois empreinte de joie et d'émotion, s'était déroulée sans problème toute la nuit dans le plus grand stade du pays, des fans ont gâché la fête au matin en ouvrant la tombe et le cercueil du chanteur peu après son inhumation.

Sur des photos et des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on pouvait voir une foule de jeunes, agités et vociférants ,qui prenaient en photo sa dépouille.

"Nous avons voulu voir le corps de notre idole avant la fermeture du tombeau", a expliqué un fan à un journaliste de l'AFP.

Les policiers qui surveillaient la tombe ont été débordés par la foule de ceux qui n'avaient pu suivre la cérémonie au stade, a expliqué une source policière.

Échauffourés aux abords du cimetière

Auparavant, des échauffourées avaient éclaté aux abords du cimetière entre la police et des fans mécontents d'être tenus à l'écart de l'enterrement, qui s'est déroulé dans l'intimité.

Vers midi, des troubles étaient toujours en cours à Adjamé, selon une source sécuritaire et un journaliste de l'AFP qui a vu des barricades et des pneus enflammés dans une artère menant au cimetière.

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité